A travers le Causse
>>
Accueil
>
Pédestre
>
A travers le Causse
Sévérac-le-Château

A travers le Causse

Agropastoralisme
Histoire et patrimoine
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Une formidable immersion sur le causse de Sauveterre, ce vaste plateau calcaire marqué par la tradition agropastorale, dont les landes dénudées et les pâtures forment un paysage à nul autre pareil

En bordure du département de la Lozère, une boucle oxygénante et hors du temps à travers le causse de Sauveterre, superbe étendue sauvage, paysage de steppe émaillé par tout un patrimoine vernaculaire en pierres sèches. Au hameau de Bellas, ne manquez pas le four à pain et la fontaine voûtée avec sa toiture de lauzes, tous deux restaurés par les habitants


Les 3 patrimoines à découvrir
Petit patrimoine

La fontaine voutée de Bellas

La fontaine voutée de Bellas : Les Causses, aux sols constitués d'une couche calcaire dure et résistante, sont fissurés sous l'effet de l'érosion et ne retiennent pas l'eau en surface. Le réseau hydrographique est donc souterrain. L'eau de pluie s'infiltre, circule sous la terre au grè des fissures de la roche et s'évacue par des résurgences sous forme de nombreuses sources. La présence de l'eau a fortement conditionné l'occupation humaine. Elle est indispensable, tant pour les Hommes que pour les cultures et le bétail. Les hauteurs du Causse de Sévérac au sol caillouteux et à la végétation rase, sont traditionnellement des terres à brebis de race Lacaune pour la fabrication du Roquefort. Ce patrimoine "caussenard", bâti typique du Sévéragais, date du XIXème siècle. Ces fontaines sont construites au plus près de points d'eau connus utilisés depuis des temps imméoriaux. L'eau des fontaines voutées était peu utilisée pour la consommation courant car la plupart des habitations possédaient un puits ou une citerne.  La fontaine voûtée de Bellas est complétée d'un bac-abreuvoir (7 mètres de long). 

lire la suite
Point de vue

Les causses de Sévérac et de Sauveterre

Les Causses de Sévérac et de Sauveterre : Les causses occupent un tiers de la superficie du département et tous présentent un paysage différent. Le Causse du Sévérac effectue la liaison avec le Causse de Sauveterre, son voisin lozérien. Son relief accidenté porte de hautes croupes désertes atteignant 984 m vers « Campagnac ». Partout transparaît ici l’empreinte du calcaire et de conditions climatiques tranchées, mais aussi l’héritage d’une très ancienne utilisation agropastorale par l’homme et ses troupeaux. 

Les terrains labourés côtoient 2 types de végétation non cultivée : 

- Des zones de pelouse rase d’allure steppique piquetée de buis, genévrier, églantier…

- Des parties boisées plus ou moins étendues en surface selon les secteurs.

Fascinant pour certains, rebutant pour d’autres, mais ne laissant jamais indifférent, l’aspect désolé des hautes terres tient à ces grandes étendues herbeuses et caillouteuses utilisées comme parcours à brebis.

 

lire la suite
Agropastoralisme

Le causse et son patrimoine bâti

Le causse et son patrimoine bâti : Les jasses ont servi de bergeries temporaires offrant souvent un point d’eau bienvenu. Ce sont des constructions typiquement caussenardes entièrement en pierre, peu élevées, et aux ouvertures étroites, pour protéger le bétail des vents et des prédateurs. 

Les caselles, casèlas en occitan, sont de petites constructions en pierre sèche (sans liant), rondes et voûtées en encorbellement. Dans notre région, il s’agit surtout de cabanes incluses dans les murs, que les bergers édifiaient en épierrant les parcelles cultivées, pour servir d’abris aux bergers ou au matériel (vignes, cultures...). 

Les murs en pierres sèches permettent la construction de terrasses pour créer des parcelles de terre, parfois de quelques mètres carrés, afin de survivre sur ce sol ingrat. En Aveyron, elles portent le nom de faïsses.

La Cardabelle est un chardon de la famille des asteracées tout comme l'artichaut. Autrefois, on en mangeait le fond et son coeur épineux servait à carder la laine, d'où son nom. Familière des plateaux calcaires, on la trouve souvent fixée sur les portes car elle sert de baromètre : largement ouverte par beau temps ou se refermant à l'approche de la pluie. Souvent recherché et cueilli pour son aspect très décoratif, ce chardon en voie de disparition est désormais protégé.

lire la suite

Description

  1. Depuis le parking, traverser la D 995 et tourner à droite vers « Huguiès ». Suivre le balisage et au fond du village prendre le chemin en face jusqu’à la D94.
  2. Tourner à gauche et l’emprunter sur 200 m. Au carrefour, direction « Recoules de l’Hom », à gauche.
  3. 300 m après,  prendre le chemin de terre à gauche.
  4. Continuer tout droit jusqu’au croisement et prendre à gauche.
  5. Arrivé à la D995, passer sous la route, prendre à gauche dans le village de « Bellas », voir le four à pain et la fontaine restaurés par les habitants.
  6. Revenir sur la D995, la traverser et tourner à droite en direction d’ « Huguiès ».
Départ : Parking en bord de D995 en direction des Gorges du Tarn
Arrivée : Par le village d'Huhuiès pour rejoindre le parking
Communes traversées : Sévérac-le-Château, Massegros Causses Gorges

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de Sévérac d'Aveyron

5 Rue des Douves, 12150 Sévérac-le-Château

http://www.causses-aubrac-tourisme.com

severacdaveyron@causses-aubrac-tourisme.com

05 65 47 67 31

Bienvenue en Pays Sévéragais! Notre équipe vous accueille et vous conseille pendant votre séjour.
Situé en face l'une des portes d'entrée de la cité médiévale, l'office de tourisme est ouvert toute l'année. Demandez l'historique et le plan de visite afin de ne rien manquer de notre village. Ensuite, les autres villages du Pays Sévéragais vous attendent: Buzeins et ses dolmens, Lapanouse et son église romane, Lavernhe et le charmant petit hameau de Saint Grégoire et Recoules-Prévinquières. Retrouverez également toutes ces informations sur noter site internet: www.tourisme-severaclechateau.fr
En savoir plus

Transport

Pour trouver un moyen de transport rendez-vous sur Transport Aveyron ; Mobimipy ; SNCF

 

Pensez au covoiturage et à l'autostop Rezopouce ; Aires de covoiturage


Accès routiers et parkings

Depuis Sévérac-le-Château, prendre la D995 direction « Le Massegros / Les gorges du Tarn ». Après le hameau de « Saint Dalmazy », et avant le carrefour pour la direction « Huguiès », se garer à gauche sur le grand parking. 

Stationnement :

Avant le hameau d'Huguiès, parking sur la gauche en bord de D995

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :