De La Maison de Vigne à St-Jean-d'Alcas
>>
Accueil
>
Pédestre
>
De La Maison de Vigne à St-Jean-d'Alcas
Tournemire

De La Maison de Vigne à St-Jean-d'Alcas

Géologie
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
C’est la randonnée des deux cirques : celui de Tournemire et celui de Saint-Paul-des-Fonts, trésors géologiques et paradis de biodiversité. Une entrée inoubliable au pays des Hospitaliers !

Attention, escapade de toute beauté ! Au gré de panoramas époustouflants, traversez des cirques
majestueux et sauvages et arpentez le Larzac des chevaliers Hospitaliers, dominé par la tour-grenier du
Viala-du-Pas-de-Jaux. Au terme du parcours, le fort cistercien de Saint-Jean d’Alcas vous attend. Ce circuit
est l’étape 2 de l’Itinérance au Pays du Roquefort.

Les 10 patrimoines à découvrir
Faune

les oiseaux du cirque

Les falaises du cirque de Tournemire sont le terrain de nidification et de jeux pour de nombreux oiseaux, des plus expressifs aux plus discrets : Hirondelles des rochers, le Martinet à ventre blanc, le Crave à bec rouge, le Tichodrome échelette, les Chauves-souris(Grand Ronolophe), rapaces rupestres dont le Grand Duc d'Europe.
lire la suite
Géologie

Le cirque de Tournemire

Zone Natura 2000, le grand cirque est une des plus remarquables entailles de la bordure occidentale du Larzac. Les pentes inférieures correspondent aux seules marnes toarcienes qui se montrent un peu dégagées dans les ravinement SW, partout ailleurs elles sont masquées par des talus de pierrailles et par de gros éboulis. Plus haut les barres calcaires et dolomitiques dessinent l'encadrement du cirque présentant un relief ruiniforme.

lire la suite
Agropastoralisme

Lavogne

Depuis le Néolithique, l'Homme n'a su de cesse que d'améliorer les nombreuses mares et trous d'eau naturels qu'il trouvait sur le causse, à la faveur d'une petite dépression du terrain appelé sotch ou doline. Ces indispensables réserves d'eau servaient aussi bien de point d'breuvement pour le bétail que de lavoir, de vivier...mais leur fond argileux, plus ou moins imperméable, n'a jamais cessé de poser des problèmes d'étanchéité. Si en occitant, lavanha designe l'ensemble des mares, qu'elles soient naturelles ou aménagées, au parc, nous préférons réserver l'appellation lavogne, ou lavagne, aux marres empierrées ou artificielles, témoins de l'essor du pastoralisme au XIXème siècle. (texte PNR Grands Causses).

lire la suite
Géologie

Le cirque de Tournemire

Situé au sud-ouest du Causse du Larzac, le  cirque de Tournemire est une zone géologique remarquable, qui marque la limite entre les avants-causses et les grands causses. Il présente des corniches calcaires et des escarpements rocheux avec des grottes et cavités où y nichent des rapaces comme le hibou grand-duc, l'aigle royal.

lire la suite
Histoire et patrimoine

Tour du Viala-du-Pas-de-Jaux

Le territoire du Viala-du-Pas-de-Jaux a été donné aux Templiers en 1150 par le seigneur de Tournemire. Aux XIIème et XIIIème siècles, le Viala, comme on dit alors, n'est constitué que de quelques mas, c'est à dire d'exploitations agricoles.
Lorsque les Hospitaliers prennent possession des biens du Temple après 1312, ils décident de créer en ce lieu un village et pour cela construisent les bâtiments d'une exploitation agricole qui sera gérée par les frères de l'ordre. Ils élèvent pour eux en 1315 le logis des chevaliers et construisent une église dédiée à Saint-Jean Baptiste, le Saint Patron des Hospitaliers.
Jusqu'en 1430, les habitants du Viala-du-Pas-de-Jaux et de ses alentours, se réfugiaient à Sainte-Eulalie-de-Cernon lors des périodes de grande insécurité régnant sur le Larzac. Compte tenu de la distance relativement élevée, les habitants demandent l'autorisation au Grand Prieur de Saint Gilles, Bertrand d'Arpajon de construire une tour fortifiée pour pouvoir s'y réfugier eux et leurs biens. C'est la première fortification construite sur le plateau.
Aujourd'hui la tour avec ses 30 mètres de haut est restaurée. Le rez-de-chaussée voûté, les cinq étages et le chemin de ronde à son sommet sont accessibles aux visiteurs, ainsi que le logis des hospitaliers datant du XIVème S.

lire la suite
Agropastoralisme

Lavogne de Font Rome

Cette lavogne dite de Font Rome, construite en 1910 près des puits citernes, se situe à la base sur un fond argileux étanche. Elle fut par la suite reprise en forme de cuvette bâtie en pierres jointoyées au ciment. Ce type offre l'avantage de former un passage qui résiste aux pieds des ovins, et la pente douce des abords limite le risque de glissement et de chute des animaux. Elle est alimentée avec de l'eau de pluie.
Source: Association La Tour du Viala du Pas de Jaux

lire la suite
Agropastoralisme

La buissière

La "buissière" (double haie de buis bordant les chemins) permettait de protéger les troupeaux du vent, du soleil. Elle marque également, sur le causse, les chemins de circurlation humaine, témoins des voies de communication entre plateaux et vallées.
lire la suite
Point de vue

Cirque de St-Paul des Fonts

Le Cirque de St-Paul des Fonts est un cirque naturel de forme semi-circulaire formé par l'érosion karstique.

lire la suite
Flore

Espace botanique Hippolyte Coste

Etabli au rez-de-chaussée du presbytère accolé à l’église de Saint-Paul-des-Fonts, l’espace botanique est consacré à la vie et à l’œuvre du chanoine Hippolyte Coste qui partagea sa vie entre les devoirs de son ministère et sa passion pour la botanique.
Ce rouergat d’origine paysanne modeste, que l’on a surnommé «le curé des fleurs», a su s’élever dans la cour des plus grands botanistes en réalisant notamment la remarquable et magistrale «Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes» (1901 – 1906) qui constitue son œuvre maîtresse, connue et reconnue encore de nos jours à l’échelle internationale européenne.
Saint-Paul-des-Fonts, dans le souvenir du «curé des fleurs» ravivé par ce musée, devient ainsi une destination incontournable pour tous ceux qui désirent s’instruire et se ressourcer en découvrant les richesses botaniques sur les grands espaces fleuris du Larzac et l’Aveyron (texte de Christian Bernard).
Ouvert de la mi-mars à octobre de 10h à 18h. Visite gratuite.

lire la suite
Histoire et patrimoine

Fort de Saint-Jean d'Alcas

Au XII°s., le hameau d’Olcas (devenu Alcas) dépend de l’abbaye cistercienne de Nonenque. En 1356, les premières préoccupations défensives apparaissent avec le début de la guerre de Cent ans : l’église est fortifiée pour servir de refuge à la population. Devenue insuffisante, les abbesses commanditent la construction d’un fort (1439 – 1445) incluant dans son périmètre, l’église fortifiée. Le fort est constitué d’une enceinte de 62,5 mètres sur 37, avec des tours circulaires dans chaque angle. La régularité de l’ensemble et le parfait état de conservation offrent une grande harmonie.

lire la suite

Description

De la maison de la vigne, traverser le ruisseau du Brias à gué, longer le terrain de foot abandonné.

  1. Retrouver la piste qui part sur votre gauche vers le fond du cirque. Cette piste s’élève progressivement avant de se transformer en sentier pour atteindre le haut du cirque de Tournemire. Faire le tour du cirque souvent très près de sa bordure pour rejoindre la Croix de Crépounac : vue magnifique sur les avants Causses et le rocher du Combalou de Roquefort.
  2. De la croix se diriger vers le Sud Est pour arriver à la D23, l’emprunter sur 700m, puis suivre la piste à droite qui vous mène jusqu’à la tour du Viala du Pas de Jaux (passage à côté d’une superbe lavogne).
  3. De la tour du Viala, le GR emprunte sur 200m la route conduisant au Mas Baldy. A la croix, obliquer à gauche et prendre tout droit un large chemin d’exploitation. Avant le premier carrefour de pistes important, s’engager à droite sur un chemin, laisser une lavogne à droite et continuer le chemin herbeux vers le Mas Baldy. Poursuivre sur la petite route de La Fage sur 800m.
  4. (4) Au niveau d’une courbe, obliquer à droite sur un sentier qui traverse une pâture et rejoint un chemin creux bordé de buis. Le chemin débouche sur les bords du superbe cirque de St Paul des Fonts. Descendre par un chemin caillouteux qui zigzague sur les pentes, franchir un ruisseau et continuer vers le centre du  village.
  5. Dans le village de St Paul des Fonts, laisser le GR71C qui remonte à gauche sur le plateau et emprunter sa variante en direction de St Jean d’Alcas. Suivre le cours du ruisseau Annou et, peu après la sortie du village, quitter la départementale et prendre une petite route à droite. Traverser la voie ferrée (ligne de Béziers à Millau) et, de suite après, emprunter une piste sur la droite. Continuer sur cette piste principale jusqu’à la D93.
  6. Arrivé à la D93 ne pas la traverser, prendre le chemin à gauche. Traverser la route un peu plus loin pour arriver par un chemin creux à St Jean d’Alcas.
Réf. carte ING TOP25 : 2541OT
Descriptif réalisé par l'association des Cardabelles.
Départ : Parking de la maison de la maison du plésiosaure.
Arrivée : Saint-Jean d'Alcas
Communes traversées : Tournemire, Viala-du-Pas-de-Jaux, Saint-Jean-et-Saint-Paul

Profil altimétrique


Recommandations

UNESCO Causses et Cévennes
Cet itinéraire est situé dans la zone cœur du Bien Causses et Cévennes, paysage culturel de l'agropastoralisme méditerranéen.

Lieux de renseignement

OT Pays du Roquefort

Avenue de Lauras, 12250 Roquefort/Soulzon

http://www.roquefort-tourisme.fr/

contact@roquefort-tourisme.fr

0565585600

Situé dans le Parc naturel régional des Grands Causses, la cité fromagère de Roquefort, altitude 630 mètres, 700 habitants, s'étire au flanc du célèbre éboulis du Rocher du Combalou, au sud du Larzac.
PÉRIODES D’OUVERTURE :
L’Office de Tourisme est ouvert à l’année :
    •    En juillet, août et jusqu'au 18 septembre : du lundi au samedi : 9h30-12h30 & 13h30-17h00
    •    De septembre à juin : du lundi au vendredi : 9h30-12h30 & 13h30-17h00, fermé le samedi et dimanche.
 

En savoir plus

Transport

Détail sur  : site internet de l'Office de Tourisme et sur Occitanie Transports
Il y a une gare routière à Saint-Affrique (ligne 202, 2016, 2018), et une gare sncf à Tournemire (train régional).

Accès routiers et parkings

Depuis Clermont-Ferrand et Montpellier , par la A75, sortie 48 puis prendre la D2009 direction l'Hospitalet puis la D23 direction Tournemire.
Depuis Millau ou Saint-Affrique, rejoindre la D999 et à Lauras prendre la D23 direction Roquefort / Tournemire

Stationnement :

Parking de la maison de la maison du plésiosaure.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
17
À voir

À voir

Cirque de Tournemire et Maison du Plésiosaure

 C'est à ses pieds qu'a été découvert dans les "terres grises" (argile) le squelette entier d'un reptile marin surprenant âgé de 180 millions d'années : l'Occitanosaurus tournemirensis.

Situé sur la commune éponyme, l'Espace Naturel Sensible (ENS) du Cirque de Tournemire s'étend sur une surface d'environ 130 ha et marque la limite entre les avants-causses et le causse du Larzac. Cet espace a un fort intérêt écologique à la fois pour la géomorphologie du site et pour plusieurs habitats naturels d'intérêt européen. Cette zone naturelle héberge de nombreux oiseaux remarquables comme le Hibou grand-duc, l'Aigle royal, la fauvette grisette, le Tichodrome échelette, le Crave à bec rouge ou encore de discrètes chauves-souris. On peut aussi y observer des espèces végétales adaptées au relief et aux roches, parfois au climat méditerranéen, telles que la Scrofulaire de Hoppe ou l'Alysson à gros fruits...

La Maison du Plésiosaure expose la copie d'un squelette du reptile marin (l'original est au Musée de Millau) ainsi que les panneaux d'interprétation sur la géologie, le Plésiosaure, la flore, les oiseaux, les chauve-souris. C'est aussi le point de départ du circuit de randonnée du Cirque de Tournemire qui vous permettra de vous plonger dans cet Univers unique et du sentier d'interprétation du cirque.

L'application mobile "Espace Nature Aveyron" vous permettra de découvrir toutes les espaces animales et végétales peuplant ce milieu et de découvrir la balade de l'ENS.



lire la suite
Où dormir ?

Où dormir ?

Le Moulin de Gauty