Le Tour du Larzac par le GR®71 C
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Le Tour du Larzac par le GR®71 C
La Couvertoirade

Le Tour du Larzac par le GR®71 C

Agropastoralisme
Flore
Histoire et patrimoine
Difficile
5j
79,2km
+1790m
-1790m
Séjour itinérant
GR
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

En cinq étapes, arpentez le plateau du Larzac côtés ouest et sud : un paysage de landes agropastorales à perte de vue, jalonné par des villages templiers et bordé par des reliefs majestueux

Les cités templières et hospitalières et le cirque de Saint-Paul-des-Fonts sont les points d’orgue de cette itinérance au cœur de l’immensité caussenarde, qui vous révèlera des facettes plus intimistes : ici une petite église romane, là une lavogne (mare) ou un dolmen, en contrebas une vallée campagnarde. Un « must » de l’itinérance au pays des Grands Causses !


Les 18 patrimoines à découvrir
Flore

La cardabelle

La Cardabelle ou Carline à feuilles d’acanthe (Carlina acanthifolia) est un vrai «  soleil » en été ! Dépourvu de tige, mais muni de grandes feuilles très piquantes, ce « chardon » présente un capitule (ensemble de multiples petites fleurs) jaune vif. C’est l’emblème des pelouses caussenardes !

Texte : PNR des Grands Causses

lire la suite
Flore

Le pin sylvestre

Si les causses sont connus pour leurs vastes étendues de végétation rase, il ne faut pas croire que la forêt est absente. C’est uniquement l’action de l’homme qui limite sa progression.

Le Pin sylvestre (Pinus sylvestris) est le conifère naturel du causse. Son écorce orangée et ses petits cônes l’identifient facilement. Il pousse dans des conditions parfois extrêmes de pente ou de climat (crête ventée, rochers en falaise…). Il ne faut pas le confondre avec le Pin noir (Pinus nigra) qui a été largement planté sur les causses et qui a des grandes facultés d’adaptation aux sols maigres.

Texte : PNR des Grands Causses

lire la suite
Architecture

Ferme caussenarde

La ferme de la Salvetat est une ferme typique du Causse, avec son patrimoine rural et son four à pain.
Dans l'architecture caussenarde, le matériau principalement utilisé est la pierre. Elle sert à faire les couvertures (toits de lauzes : pierres plates) ou les voûtes et les murs. Les menuiseries se distinguent de la pierre par leurs couleurs froides (bleus, verts ou gris...)

lire la suite
Histoire et patrimoine

L'Hospitalet du Larzac

Le village de l'Hospitalet s'est construit autour d'un hôpital créé pour accueillir les pélerins par Guilbert (ou Gilbert), comte de Millau vers 1108. Il portera le nom d'Hôpital-Guibert jusqu'en 1793, date à laquelle la municipalité décida qu'il porterait le nom de L'Hospitalet.
Le village est composé d'une grande place avec sa fontaine, le griffoul (exceptionnel sur le plateau du Larzac), son ancien lavoir où nagent les cygnes, et des maisons d'architecture traditionnelle du Causse.
L'exposition géologique et archéologique du centre Frédéric Hermet présente des objets et matériel découverts sur la nécropole du village antique, ainsi qu'une importante collection de fossiles de l'époque jurassienne provenant du Larzac et une série de photos d'orchidées sauvages. Exposition ouverte les après-midi en juillet et août, le reste de l'année sur demande auprès de la Mairie.

lire la suite
Petit patrimoine

Chapelle Saint-Amans du Larzac

Frédéric Hermet, curé de la paroisse de l'Hospitalet du Larzac de 1894 à 1934, attira l'attention sur les dévotions populaires autour de la chapelle St-Amans. Située en limite des communes de La Cavalerie, Ste-Eulalie de Cernon et l'Hospitalet du Larzac, les paroissiens des trois villages s'y rendaient pour demander la pluie, en période de grande sécheresse. Ils y organisaient également des processions chaque année, mais n'y allaient pas le même jour. Chaque paroisse avait un jour spécial. La chapelle était en ruine et a été rebâtie au XXème s. bénévolement par Etienne Paloc, un habitant de La Cavalerie.
lire la suite
Petit patrimoine

La mare du Lavagnol

Sur les Causses, les lavognes sont des cuvettes naturelles argileuses, le plus souvent de forme circulaire servant d'abreuvoir pour les troupeaux et alimentées exclusivement par les eaux de pluie. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le nombre d'ovins étant plus important on va construire des lavognes plus grandes et dallées. Elles constituent les seuls points d'eau permanents avec les lavognes naturelles temporaires pour les animaux et à ce titre, elles sont précieuses et plûtot bien entretenues.

Source : Lexique du Patrimoine Causses et Cévennes -  Les Causses et Cévennes, patrimoine mondial de l'UNESCO.

lire la suite
Agropastoralisme

Ferme du Frayssinet

Animés par l'envie de partager leur passion pour leur métier d'agriculteurs, Martine et Alain Fabrègues vous proposent de le découvrir. Ils vous racontent le monde de la ferme, des brebis laitières et des vaches Aubrac. Visite possible sur réservation (Tél. : 05 65 62 76 19) du 15 juin au 15 septembre.
lire la suite
Dolmen

Dolmen de Rafènes

Les dolmens (= pierre plate en breton) servaient de tombeaux. Ils étaient enfouis sous un tumulus de pierres et de terre. L'Aveyron est le département qui compte le plus de dolmens en France.
Ce dolmen est situé à proximité de "La Baraque" qui désignait des refuges, hostelleries construits le long des voies de communication.
La présence d'un dolmen sur ce chemin présume d'une voie de communication importante. Les dolmens se trouvaient sur les passages des pasteurs transhumants au néolithique (-4000 ans).
Cette voie reliait la vallée et le causse et permettait aux bergers et à leurs troupeaux d'accéder aux patûrages.

 

lire la suite
Agropastoralisme

Les pairies steppiques

Composants essentiels des causses, ces pâtures de pelouses sèches parsemées de buis et de genévriers accueillaient généreusement l'élévage ovin. Ces espaces plus ou moins abandonnés, se referment. En effet, les éleveurs caussenards, pourtant bergers, sont soumis, avec la déprise agricole et l'intensification des élevages à un repli vers des surfaces plus productives et un abandon progressif des parcours. Friches et broussailles gagnent du terrain.
Source : "Les Causses : des plateaux arides" - Les Dossiers du Parc  - PNR des Grands Causses.

lire la suite
Agropastoralisme

Lavogne de Font Rome

Cette lavogne dite de Font Rome, construite en 1910 près des puits citernes, se situe à la base sur un fond argileux étanche. Elle fut par la suite reprise en forme de cuvette bâtie en pierres jointoyées au ciment. Ce type offre l'avantage de former un passage qui résiste aux pieds des ovins, et la pente douce des abords limite le risque de glissement et de chute des animaux. Elle est alimentée avec de l'eau de pluie.
Source: Association La Tour du Viala du Pas de Jaux

lire la suite
Agropastoralisme

La buissière

La "buissière" (double haie de buis bordant les chemins) permettait de protéger les troupeaux du vent, du soleil. Elle marque également, sur le causse, les chemins de circurlation humaine, témoins des voies de communication entre plateaux et vallées.
lire la suite
Point de vue

Cirque de St-Paul des Fonts

Le Cirque de St-Paul des Fonts est un cirque naturel de forme semi-circulaire formé par l'érosion karstique.

lire la suite
Flore

Espace botanique Hippolyte Coste

Etabli au rez-de-chaussée du presbytère accolé à l’église de Saint-Paul-des-Fonts, l’espace botanique est consacré à la vie et à l’œuvre du chanoine Hippolyte Coste qui partagea sa vie entre les devoirs de son ministère et sa passion pour la botanique.
Ce rouergat d’origine paysanne modeste, que l’on a surnommé «le curé des fleurs», a su s’élever dans la cour des plus grands botanistes en réalisant notamment la remarquable et magistrale «Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes» (1901 – 1906) qui constitue son œuvre maîtresse, connue et reconnue encore de nos jours à l’échelle internationale européenne.
Saint-Paul-des-Fonts, dans le souvenir du «curé des fleurs» ravivé par ce musée, devient ainsi une destination incontournable pour tous ceux qui désirent s’instruire et se ressourcer en découvrant les richesses botaniques sur les grands espaces fleuris du Larzac et l’Aveyron (texte de Christian Bernard).
Ouvert de la mi-mars à octobre de 10h à 18h. Visite gratuite.

lire la suite
Histoire et patrimoine

Eglise Saint-Rome de Berlières

Cité en 1102, cet édifice roman a été remanié au fil des siècles. La chapelle latérale nord a été construite au XVe s. Cette église a souffert des troubles religieux du XVIe s. : les parties hautes ont été transformées à des fins de défense et la chapelle fut surmontée d'un clocher refuge (1610).

lire la suite
Flore

La hêtraie

Il y a 200 à 300 ans, les fôrets de hêtres occupaient une bonne partie du plateau du Guilhaumard. La surexploitation par l'homme (besoin en combustible lié à l'activité métallurgique de la vallée) et de nombreux incendies (celui de 1770 a ravagé le plateau) ont détruit en partie ces fôrets. Il en reste cependant une au bois de La Taillade. Mais le hêtre pousse également sur les corniches du versant nord et dans les secteurs ventés et rocheux.
lire la suite
Flore

Ruiniformes dolomitiques et flore

Au fil des temps, l'érosion a façonné ces rochers dolomitiques qui jalonnent le parcours... le calcaire de la roche se décompose en sable au pied de ses rochers qui favorise le développement d'une végétation spécifique comme l'aster des causses ou le thym des dolomies...
Les pelouses sèches des causses sont le siège d'une exceptionnelle diversité avec 1850 espèces de plantes aux multiples couleurs, dont de nombreuses espèces rares  ou endémiques comme certaines orchidées (...).
Le sentier traverse aussi la vallée de la Sorgues, milieu plus humide, mais à la végétation tout aussi diversifiée, avec de nombreuses orchidées comme le limodore à feuilles avortée au violet envoûtant. 
Source : Extrait du Guide de découverte Le Plateau du Guilhaumard , édité par le Parc Naturel Régional des Grands Causses.
lire la suite
Flore

Guilhaumard site remarquable!

La directive n° 92/43 appelée "Habitats" et publiée en 1992 par la communauté européenne a pour objet la conservation de la diversité biologique, animale et végétale. Le plateau du Guilhaumard est un site particulièrement remarquable par sa richesse en orchidées et par ses paysages de falaises, rochers ruiniformes et pelouses sèches. Il possède des animaux, des plantes et des milieux naturels à conserver et c'est à ce titre qu'il fait partie des sites "d'intérêt ccommunautaire" Natura 2000. Débroussaillage contrôlé des pelouses sèches (pâturages pour les brebis et vaches), conservation de la forêt de hêtres, restauration de lavogne et création de points d'eau et de sentiers de découvertes du causse sont autant d'actions  financées par le programme LIFE-Nature de l'Union Européenne.
lire la suite
Histoire et patrimoine

Maison du Guilhaumard

Le Guilhaumard est un plateau calcaire fortement érodé en surface et fissuré en profondeur formant des avens, grottes et dolines.
Afin de mieux connaître ce territoire si riche et particulier, des panneaux thématiques ont été installés à l’intérieur de la maison du Guilhaumard et vous présenteront la faune, la flore et le patrimoine remarquable de ce site que les différents sentiers de randonnée aménagés et balisés vous permettront de découvrir (ouvert tous les jours en saison).
Malgré la  fermeture croissante des milieux ouverts, le site révèle un intérêt floristique et faunistique exceptionnel avec la présence de nombreuses espèces rares, menacées et souvent spécifiques des milieux ouverts.

lire la suite

Description

Etape 1 : La Couvertoirade - L'Hospitalet du Larzac
Etape 2 : L'Hospitalet du Larzac - Sainte-Eulalie de Cernon (via La Cavalerie)
Etape 3 : Sainte-Eulalie de Cernon - Saint-Paul des Fonts
Etape 4 : Saint-Paul des Fonts - Cornus
Etape 5 : Cornus - La Couvertoirade
Plus d'infos sur les fiches étapes.

A chaque étape de ce circuit, se trouvent des hébergements.  Cependant, il se peut que vous soyez obligés d'adapter vos étapes en fonction des disponibilités. Nous vous invitons à contacter l'Office de Tourisme Larzac et Vallées (05.65.62.23.64) pour avoir la liste complète des hébergements du GR71 C.
Départ : La Couvertoirade
Arrivée : La Couvertoirade
Communes traversées : La Couvertoirade, Cornus, Nant, L'Hospitalet-du-Larzac, Sainte-Eulalie-de-Cernon, La Cavalerie, Viala-du-Pas-de-Jaux, Saint-Jean-et-Saint-Paul, Saint-Beaulize, Fondamente

Profil altimétrique


Recommandations

UNESCO Causses et Cévennes
Cet itinéraire est situé dans la zone cœur du Bien Causses et Cévennes, paysage culturel de l'agropastoralisme méditerranéen.

Lieux de renseignement

Office de Tourisme Larzac et Vallées

Place du Claux, 12230 NANT

http://www.visit-larzac.com/

infos@tourisme-larzac.com

+33(0)565622364

Situé au rez-de-chaussée de la Mairie (hôtel particulier du XVIIIème s.), l'Office de Tourisme vous accueille toute l’année et met à votre disposition de la documentation touristique sur le Larzac et les Vallées, le département de l’Aveyron mais également sur les départements limitrophes. Accès Wifi gratuit.

Périodes d’ouvertures : 

De novembre à février : mardi 9h00-12h30
Mars : mardi au vendredi 9h00-12h30
Avril : mardi au vendredi 10h00-12h30 et 14h00-17h30
Mai, juin : mardi au samedi 10h00-12h30 et 14h00-17h30
Juillet et août: tous les jours 10h00-12h30 et 14h30-18h00
Septembre : mardi au samedi 10h00-12h30 et 14h00-17h30
Octobre : mardi au vendredi 9h00-12h30

En savoir plus

Transport

Se déplacer en bus ou en train, en covoiturage Aires de covoiturage, en autostop Rezopouce

Accès routiers et parkings

La Couvertoirade, à 42km au sud-est de Millau par la D809 et la D185. Accès possible par l'autoroute A75, sorties 48 (depuis le nord ) et 49  (depuis le sud).

Stationnement :

Parking à l'entrée du village (payant: 4€)

Source

C.C. Larzac et Vallées
Fédération Française de la Randonnée Pédestrehttps://www.ffrandonnee.fr/

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
50
À voir

À voir

Commanderie Templière et Hospitalière de Ste-Eulalie de Cernon

Découvrez au pied du Larzac, un charmant village médiéval fortifié. En son coeur, la Commanderie, siège des Templiers et des Hospitaliers sur le Larzac. Les ruelles fraîches et calmes d'un authentique bourg médiéval fortifié du XVème siècle, la place avec sa fontaine vous séduiront à coup sûr.

Au cours de la visite libre ou guidée, traversez 600 ans d'histoire à la découverte d'un riche patrimoine historique qui vous transportera au quotidien des moines soldats : église romane, cour intérieure et bâtiment communautaire avec la salle d'honneur, le dortoir des moines, la salle des fresques ainsi qu'une partie des appartements du commandeur. 

Dernier départ de visite libre avec fascicule ou audio pen : 10h30 et 16h30 ( hors saison) et en juillet et août : dernier départ avec fascicule ou audio-pen à 17h30. 

Heure de départ des visites guidées pour les individuels en juillet et août : 11h00 visite guidée du village à 15h et 17h visite guidée de la commanderie. 

En été, des ateliers enfants sont proposés tous les jeudis: en savoir plus

Patrimoine naturel exceptionnel avec plus de 45 km de sentiers de randonnées pour découvrir les richesses naturelles de la région. Animations enfant en juillet et août.

Attestation d'excellence 2019 Trip Advisor

Réserver votre visite en cliquant ici


NOUVEAUTE :

UNE VISITE IMMERSIVE SUR LES TERRES DES TEMPLIERS : LA COMMANDERIE DU LARZAC

Visualisez le teaser de la scénographie.


Vous connaissez déjà le Larzac, terres arides au paysage lunaire, marqué par l'empreinte d'une culture ancestrale : l'agropastoralisme.

Nous vous proposons une expérience unique, une immersion totale dans cet univers. Comment ? 

1h30 de visite guidée, avec une scénographie vous plongeant directement aux côtés de ces moines soldats… les Templiers et Hospitaliers.

Bruno Seillier, directeur artistique de ce projet est une valeur sûre. Connu pour son travail sur les 130 ans de la Tour Eiffel, il vous promet un moment grandiose !

Il nous offre un film d'environ 20 minutes, tourné avec des comédiens sur tous les lieux emblématiques du Larzac. Que s'est-il passé il y a 600 ans ? 

Une technologie innovante, un jeu de son et lumières, ; nous proposons à vos clients, un voyage au coeur des croisades. 

« Nul grimoire, nulle sorcière, nulle magie ou conte fantastique pour embellir ce récit. » 

Une maquette intéractive

Cette maquette est une représentation de la Commanderie ainsi que les différentes constructions Templières et Hospitalières, du XII au XVII ème siècle,

Plusieurs éclairages, d'accès libre, vous permettront de comprendre quelle partie a été modifiée au cours de l'Histoire.

L'association La Case, initiatrice du projet, composée d'habitants du village, compte plus de 1000h de travail manuel ainsi que 2 ans de projet. 


lire la suite